• Le point sur les "Terrible Two"

     

    Le point sur les "Terrible Two"

     

    My tailor is rich.

    Bob and Billy go to the kitchen with your red bicycle.

    I love so much George Clooney.

    You talkin’ to me ? You talkin’ to me ? You talkin’ to me ?

     

    Vous l’aurez compris nous allons aujourd’hui évoquer quelques anglicismes, et plus particulièrement examiner le cas d’une mutation de l’espèce humaine – quelquefois temporaire  - se produisant approximativement vers l’âge de deux ans :

                                        The Terrible Two.

    Je me servirai comme exemple de notre spécimen maison : j’ai nommé Dragibus.

    Deux ans et demi de métier, roublardise, coquineries et autres sournoiseries en tous genres.

     

    J’entends déjà des « Oh My God !» fuser à droite et à gauche dans la salle.

    Francis ! Qu’est ce qui te prend ?

    « Mais qu’est ce donc ? Ça à l’air si grave !

    Est ce que ça se soigne ? Existe t’il un vaccin ?

    Dois-je faire piquer mon enfant ? »

     

    Tout doux, tout doux mon bichon : on se calme Francis !

    Tout va bien se passer.

    Enfin non, mais calme toi tout de même...

     

    Reprenons paisiblement.

    Respire profondément, Francis, et installons nous confortablement.

    Munissons nous du dernier ouvrage de Queen-Mummy, grande prêtresse de la parentalité que vous connaissez déjà si vous avez suivi les épisodes précédents.

    (sinon courrez-y vite, ils vont s’autodétruire)

     

    J’ouvre donc le magnifique ouvrage de ma guide spirituelle et consoeur, intitulé :

    «  Élever ses niares en batterie : les bons tuyaux qu’il vous faut »

    Notez tout de même qu’elle en a vendu 200 000 exemplaires, ça laisse perplexe...

    P, Q, R, S, T .... T..... Terrible Two, voilà, voilà ...

    « Terrible Two : Si votre enfant est trop pénible entre 18 mois et 3 ans, je vous conseille de le laisser le plus souvent possible dans sa chambre, faites un trou dans la porte pour lui donner de la nourriture à heures régulières. »

     

    Waw !!! Queen-Mummy semblait un poil remontée le jour où elle s’est lancée dans l’écriture de ce chapitre.

    Prenons plutôt un ouvrage plus classique : « Parents » de Maurice Duconnoird :

     

    Extraits choisis :

    « Moment où l’enfant prend conscience du pouvoir du non. »

    Ah ça c’est sûr ! comme qui dirait Mme Michu...

    On a bien saisi le concept au Sixinthecity Mansion.

    Du non par ci, du non par là...

    Du no à la sauce gribiche, du niet à la béchamel,

    Du nein grand-veneur, du nee aux airelles, ou encore du nej au court-bouillon.

    De la négation en veux- tu en voilà... Quand il n’y en a plus, il y en a encore...

     

    « Aux alentours de deux ans... »

    Hu ! Hu ! Hu ! J’aime assez cette marrante notion d’alentours.

    Je le dis tout de go : Papa Schultz et moi-même nous sommes faits déjà enfler par les trois premiers pensionnaires !!!

    Approximativement de six mois,

    environ de quelques semaines,

    à la louche de plusieurs milliards de secondes...

    Le phénomène sus-nommé a toujours débuté bien avant les deux ans :

    On dit ça aux parents pour ne pas les décourager, mais cette affaire s’étend dès 18 mois aux quatre ans de votre Poussinet !!!

    Et qu’est ce qui vous attend mes petits poulets aux alentours des quatre ans ?

    Oui Francis ! Tu suis ! Ça fait plaisir à Reine-Mère !!!! C’est bien ça : Les Fucking Four !!!

     

    Je reprends :

    « Aux alentours de deux ans, l’enfant à peu de moyens à sa disposition pour faire son putsch » :

    Purée! C’est écrit noir sur blanc : son putsch !!!

    On parle bien coup d’état, là ! De prise de pouvoir avec violence !

    Planquez les tronçonneuses, les pics à glace et les perceuses : Dragibus est dans la place !!!

     

    « Votre enfant ne maîtrise pas la parole... »

    J’ai envie de dire chacun ses problèmes, déjà, genre moi je suis nulle en chimie élémentaire, j’en fais un flan, peut être ?

    Et puis, je ne suis pas d’accord du tout :

    Dragibus s’exprime plutôt pas mal pour son âge, pour qui n’est pas trop regardant sur les ZE et les CHE, et ça ne l’empêche pas de tous nous mener à la baguette !

     

    « ...il est encore assez malhabile, tant au point de vue de la marche que de la dextérité... »

    Pause !!!!! Arrêt sur image !!!

    Francis rallume la lumière dans la salle, qu’on fasse un point tous ensemble : trois choses à souligner.

     

    1. Malhabile :

    On parle bien d’un petit gars de 90 cm qui trimbale en permanence des objets de 9 mm sur lui : biberon playmobil, jetons de caddy, graines, micro-cailloux, boutons et autres minuscules choses, limite si je les repère à l’œil nu, lui il sait exactement ce qu’il a en stock... Dans le genre malhabile j’ai déjà vu pire : je suis désolée mais cet argument ne tient pas la route.

    2. La marche :

    Bon, OK, ça gadine encore pas mal... Mais moi aussi il m’arrive de trébucher, et je n’en fais ! pas tout un plat.

    D’autant que je me gaufre d’1m73 de haut moi ! Madame ! 

    Est ce que je hurle ?

    Est ce que je trépigne ?

    Est ce que je prends la salle d’attente du généraliste en otage ? Non !

    Remarque nulle, argument rejeté.

    3. Dextérité :

    Là, je commence à adhérer au texte de l’article. Vous remettez ?

    Dexter : le sérial killer !

    Le gars qui a un bon fond car il ne tue que des méchants ! Mais nom d’une pipe ! Il les découpe et largue les corps de ses victimes au large de Miami !!! Si c’est pas flippant ça !

     

    « ...votre enfant ne sait pas comment reconnaître et gérer ses frustrations... »

    D’accord... Mais une fois encore, est-ce une excuse suffisante pour dynamiter le sixinthecity Mansion ?

    J’ai quelquefois l’impression d’avoir un Rottweiler sous amphets à la maison !

     

    « ...de tout cela découle une grande frustration qui pousse votre enfant à faire des colères, durant lesquelles cris, morsures et coups se mêlent. »

    Frustration ? Fru-stra-tion ! FRUSTRATION !!!!!

    Avoir repéré une paire de chaussures et s’apercevoir le jour des soldes qu’il n’y a plus votre pointure : ça c’est de la frustration.

    Avoir une soudaine envie de Haribo et s’apercevoir que les pensionnaires ont liquidé la boite de deux kilos : ça c’est de la frustration.

    Penser laisser ses enfants à la halte garderie pour la matinée et s’entendre dire qu’il n’y a plus de place : ça c’est de la GROSSE Frustration.

    Mais démonter une chambre, un séjour, un salon, un jardin à coup de Doudou atomique, c’est pas de la frustration ! C’est un attentat !!!

     

    — Pour étayer mon argumentaire, j’appelle à la barre Pretty-Poulette. Montrez moi votre bras : WAW ! Sacrée morsure, expliquez vous je vous prie.

    — J’étais en train de regarder i Carly sur Gulli et Dragibus m’a sauté dessus.

    J’ai rien vu venir... Pourtant ma mère m’a inscrite à des cours de self-défense en prévention des Terrible Two...

    — La sainte femme... Numérobis, approchez voulez-vous : cet énorme hématome sur la jambe, qu’est ce donc ?

    — Une sombre histoire de place sur le canapé. Dragibus voulait celle dans le coin droit et je ne la lui ai pas cédée assez vite...

    — Il a appelé des hommes de main pour vous mettre dans cet état ?

    — Non, il m’a attaqué avec une des mes petites voitures. Mais la grosse, la Ferrari rouge qui est bien lourde et qui a les phares qui s’allument... Je n’ai rien pu faire...

    — Tsss... Tsss... Tsss... Micro-Poulette... Vous subissez les pires assauts de votre petit grand frère...Vous fêtez votre premier anniversaire la semaine prochaine, n’est ce pas ? Racontez nous les sévices que vous avez subis. Courage...

    Un traducteur intervient :

    — Messieurs Dames bonjour. Je me fais régulièrement tirer les bouclettes, marcher sur les doigts lorsque je me déplace à quatre pattes, et tirer par les jambes. Mais ce qui m’horripile au plus haut point, c’est lorsque je me déplace tranquillement et que Dragibus monte sur mon dos, il m’écrase volontairement de ses 12 kilos, le fourbe ! J’ai une tête de poney ??

    — Pas facile Micro-Poulette... Vous envisagez de porter plainte ?

    — Non... Ça ferait trop de peine à ma mère... Mais je commence à gérer l’utilisation d’une arme de catégorie 4...

    — Allons bon ?

    — Mes petits ongles de bébé acérés...

    — Outch !!! Je sens que vous n’avez pas dit votre dernier mot...

    — Dans quelques mois je prends la relève et autant vous dire que Dragibus va prendre cher...

     

    Continuons la lecture du texte :

    « Aux colères s’ajoute une propension à dire non à tout ou presque, à changer d’idées constamment... »

    — Ze veux des pâtes, non des saucisses, non du chocolat, non des pâtes, non des saucisses au chocolat, non Kirikou, non Shaun le mouton ! Mon canapé !!! Ze veux des pâtes. Des pâtes !!!! Kirikou au chocolat et Shaun le mouton fourré à la saucisse !!!

    Ça vous parle, non ?

     

    «  ...ces éléments peuvent même transformer un acte simple en épopée épuisante... »

    Mutain de Mordel de l’Herbe !!!!

    Une épopée, mon pote !!! Tu sais ce que c’est Maurice Duconnoird, une épopée ???

    L’Iliade, L’Odyssée sont des épopées !!!

    Napoléon ou Alexandre le Grand ont connu des épopées !!!

    L’habillage du matin en période hivernale avec le combo manteau-bonnet-gants-écharpes-chaussures c’est juste la fin du monde mon chou !!! Une lutte sans merci, à la vie à la mort !

    Maurice Duconnoird est un imposteur ! Il n’a vraisemblablement pas d’enfants !!!!

     

    «  Tout cela est naturel, mais ce n’est pas une raison pour ne pas intervenir. Le rôle des accompagnants est primordial durant cette phase. Le pire service qu’on puisse rendre à l’enfant serait de laisser libre cours à tous ses caprices et colères sans l’accompagner »

    Là !!!! Maurice retrouve la raison !!!

     

    « ...clarté, constance, communication et ruse. »

    Exactement ce que je dis toujours ! Exemple type :

    — Dragibus, je te répète pour la millionième fois (constance), comme tous les matins à 08h27 (constance) : viens mettre ton manteau !!!!!(clarté et communication) sinon je fous ton doudou à la poubelle ! (ruse)

    C’est juste une menace, je ne ferais jamais ça, hein ! Comment il s’endormirait sinon ?!

     

    « Le retrait : quand son comportement est inacceptable, on le laisse en retrait selon la règle des deux : un minute par année de vie »

    Faute de frappe, mais sinon je valide.

    Pareil qu’ici, la règle des deux.... heures...

     

    Et là te type à décidé de nous achever :

    « Terrible pour qui ? Votre ange est un pro de la contrariété, fait des crises mémorables, et son comportement est souvent imprévisible : c’est temporaire ! Il grandit, si vous êtes sur les nerfs vous finirez par prendre tout mal : gardez le sourire !! »

    Honnêtement il a de la chance de ne pas se trouver devant moi le petit Maurice :

    Gardez le sourire ! J’imagine et j’espère que c’est du huitième degré, ou alors il s’est pris une perfusion de rigoloclown, il a sniffé du Banania ?

    Gardez le sourire !!!! Non mais je rêve !!!!

     

    « Montrez vous compréhensifs : ce n’est pas si terrible que ça non ? »

    Han ! Han ! Han (rire psychotique, paupière droite qui frétille, jambe gauche qui se contracte, spasmes du cou)

     

    Alors je propose que nous déposions tous nos Terrible Two pour quinze jours chez :

    Maurice Duconnoird

    6 place des Martyrs

    Montluçon

     

    Et ensuite Champomy pour tous au sixinthecity Mansion !!!

     

    et si une série de gifs animés sur le même thème vous tente c'est Là !!  

     

     

     

    « Karma du week endHelp !! Reine-Mère a buggé !!!! »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Février 2014 à 21:06

    J'aurais pu écrire la MEME chose. J'ai le même à la maison.

    J'ai également vécu la scène de la place sur le canapé...

    Patience, patience.. le maitre mot il parait...^^

    Bon courage

     

    2
    Mèl
    Dimanche 23 Février 2014 à 21:29

    J'adore c'est trop vrai et très bien écrit. Le mien à 3ans et demi. ça s'était calmé jusqu'à l'arrivée de sa petite sœur (elle a 6mois). Et mon médecin qui me dit (pour me rassurer?) que ça recommence vers  5 ans. Non mais sérieux autant nous le dire vraiment ça ne s'arrête jamais en fait ?!?!

    3
    Mardi 25 Février 2014 à 07:47

    oh puree j ai cru que tu parlais de mon terrible two ( enfin  three) , on peut louer un car pour le trajet chez Maurice????

    4
    Mardi 25 Février 2014 à 13:31

    bon alors je vais VRAIMENT organiser un séjour chez Mr Duconnoird !!! :-D

     

    5
    Jeudi 27 Février 2014 à 09:05
    kat de cheapbutchic

    Nous on trouvait ça trop simple le terrible 2  alors on a choisi d'y ajouter un "tu vas être grande soeur dans quelques jours" … tant qu'a faire autant cumuler 

    Oui , on est un peu boulets (ou inconscients)  niveau parents 

    6
    Mercredi 14 Mai 2014 à 11:31

    Texte très bien écrit ! J'adore

    7
    Nalan
    Dimanche 18 Mai 2014 à 00:07

    J'adore, c'est juste totalement absolument ça. Par contre j'ai personnellement un problème avec la règle des deux pour mettre l'enfant en retrait. Je pense que monsieur Maurice n'a jamais testé ses idées sur de vrais enfants. Quand je met mon gnome "en retrait", il commence par se coucher par terre, lécher le sol, puis se remettre sur ses fesses pour me lustrer le lino avec son beau pyjama propre en traversant le couloir pour essayer de mettre les doigts dans la prise et finalement jouer avec la porte en essayant de passer ses doigts dessous (bien sûr, jusqu'ici ça n'a jamais été concluant). Alors deux minutes comme ça, c'est même pas la peine, au moment ou je l'assied par terre en retrait, il a déjà oublié pourquoi j'étais en colère...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :