• L'effet papillon

    L'effet papillon 

    L' « effet papillon » est une expression qui résume une théorie expérimentale selon laquelle un événement, quel qu’il soit et où qu’il se produise, puisse avoir des retentissements phénoménaux, ou non, en un point totalement aléatoire du globe.

    Elle est parfois exprimée à l'aide d'une question :

    « Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ? ».

     

    Ok Reine-Mère, me répondrez-vous, mais finalement ça nous en cogne une sans faire bouger l’autre tes papillons et leurs battements d’ailes...

    Je vous répondrais alors qu’il serait bon de parler un peu plus poliment et ajouterais que, oui, effectivement, je ne me sens également qu’assez moyennement concernée par ces cheminements intellectuels.

    Lorsque j’aperçois un papillon, je m’extasie, je m’émerveille, à la rigueur j’empêche l’un ou l’autre des pensionnaires de vouloir lui faire sa fête, mais en aucun cas je ne pense un tant soit peu à un quelconque début d’ébauche de commencement de tornade, de typhon, ou bien de cyclone.

     

    Oui, mais alors Reine-Mère, me direz-vous d’une voix affreusement nasillarde, pourquoi nous gonfles tu avec ces histoires improbables d’insectes et de théories à la mords-moi le nœud ?

    Je me permettrais de vous faire remarquer que votre langage est plus que limite-limite et que je serais joie et amour si vous vouliez, un tant soit peu, faire montre de l'ébauche d'un petit effort. Je sais que vous n’avez pas inventé la courbure de la banane, mais quand même, j’imagine que vous êtes en mesure de saisir qu’un semblant de bonnes manières ne peut nuire à quiconque.

     

    Bon, Reine-Mère, tu vas accoucher à la fin ? Ajouterez-vous effrontément sans prendre en compte mes suggestions ô combien judicieuses concernant votre savoir-vivre. C’est pas qu'on soit pressés, mais un billet de blog ça doit pas dépasser 800 mots, et avec ta sale manie d’étaler tant de lettres sur tes tartines, tu vas nous faire fuir !

     

    Très bien les enfants ! Tous doux ! Je vais en venir au but, je vais arrêter de tergiverser, je vais pointer d'un doigt élégant et racé l’essentiel, et vous expliquer pourquoi, ici, aujourd’hui et maintenant je ressens le besoin d'évoquer ce qu'est « l’effet papillon »

     

    Reine-Mère est du genre enthousiaste, et l’effet papillon elle avait éludé jusque-là.

    Mais ce matin, lorsqu’elle a estimé que le débarrassage de la table du séjour semblait une option négligeable.

    Qu’elle a sottement laissé traîner des feutres et des coloriages à proximité des bols de lait.

    Quand Numérobis a tiré sur le coin d’une desdites feuilles et que le blanc liquide protéiné a jailli sournoisement sur les vêtements innocents de Pretty-Poulette et Dragibus.

    Si l’on prend en compte de surcroît que le nettoyage-express des deux susnommés, du sol et des murs a retardé le changement de la couche fuyante de Micro-Poulette.

    Si l’on ajoute à cela que durant ce laps de temps Dragibus a eu le temps de saisir un feutre – indélébile et rouge – et a entamé une fresque façon Velasquez sous métenphétamines sur la porte des WC.

    Et si je conclue en vous annonçant que la sortie du plat de lasagnes du four a été littéralement zappée, vous commencez à entrevoir où je veux en venir ?

     

    J’ai bien regardé mes quatre pensionnaires, les Huns après les autres...

    Il s’en est fallu de peu que je ne décide de les éliminer pour mesures prophylactiques arbitraires...

     

    Et puis mon regard a glissé jusqu’au coloriage par lequel tout avait débuté...

     

    Un papillon.

    Saleté de lépidoptère.

    Sur la feuille de papier...

    S’il avait été en ailes et en pattes devant moi, je lui aurais fait regretter d’être sorti de son cocon.

     

    Alors oui, mes petits chats... L’effet papillon, moi, j’y crois.

     

     

     

    « Reine-Mère schizophrène ?Drame du 7ème art »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Mai 2014 à 15:41

    Je n'aurais qu'un mot : "Pauvre de toi !"

    Ha, ha, ha !! Nan mais je compatis hein ... mais ha, ha, ha quand même !

    2
    Mag6mum
    Samedi 17 Mai 2014 à 09:05

    happy "Les Huns après les autres" !!! Énorme! J'adore ! 

    3
    buprémorphine
    Samedi 17 Mai 2014 à 10:31

    J'adore ! Je m'y retrouve tellement avec mes 4 fistons !! Merci pour cette tranche quotidienne de bonne humeur !! cool

    4
    la carne
    Mardi 20 Mai 2014 à 02:38
    la carne

    putain d'effet papillon!! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :