• Au Commencement… La débandade...

    Au commencement il y eut le premier enfant, Pretty-Poulette, merveille parmi les merveilles. Puis vinrent les trois autres, et autant l’avouer dès Numérobis... ce fut la débandade...

    Commençons par le commencement :

     

    La grossesse...

             Lorsque j’ai appris que Pretty-Poulette s’était nichée au creux de mon ventre je suis devenue instantanément, paix, joie et amour. Je serais la plus formidable des mamans, cet enfant allait être absolument parfait : le rêve absolu. J’ai clairement hésité à m’acheter des vêtements de grossesse à peine le test positif découvert. Non, en fait je l’ai fait, j’ai dévalisé des sites en ligne de pantalon taille élastiquée, tuniques informes et autres ceintures-bandeau. Je n’avais qu’un seul souhait que ce foutu ventre pointe son nez le plus vite possible, qu’il crève les yeux de toutes les personnes qui me croiserait : j’étais enceinte nom d’une pipe !

             Pour Numérobis, ce fut légèrement différent. Pretty-Poulette avait seulement neuf mois lorsque son petit frère s’installait dans la grotte... Autant vous dire que j’avais beau avoir perdu presque tous mes kilos de grossesse, comme me l’a fait alors remarquer mon adorable gynécologue « ah ! ça ! La ceinture abdominale hein, vous savez... » Vous m’aurez comprise, j’ai essayé de faire bonne figure et de garder mes vêtements de tous les jours le plus longtemps possible mais fus vite démasquée, à l’insu de mon plein grès cette fois-ci...

             Deux ans plus tard, nous avons eu la joie d’attendre un nouveau locataire : Dragibus. Bien décidée à ne pas me faire avoir, j’avais consciencieusement suivi tous mes cours de rééducation abdominale, le gros bidon allait attendre sagement qu’on lui dise de se pointer. Une sombre histoire de craquage, de Haribo et de gaufres liégeoises plus tard, j’abdiquais mais retardais encore le jour où je devrais me plonger dans mon sac de fringues désormais informes.

             Parents complètement siphonnés du bulbe, ou illuminés (je ne sais pas encore à vrai dire) Micro-Poulette s’annonça... Un autre problème se présenta alors, les vêtements de grossesse désormais usés jusqu’à la corde, au sens littéral du terme, les élastiques pendouillant, les boutons sautant, les bas de pantalons s’effilochant, il ne me manquait plus que deux ou trois chiens et j’aurais pu squatter incognito dans un hall de gare... Mais non ! Hors de question ! Par principe je décidais de ne rien racheter, promis juré craché cette fois c’est le dernier !

    Concernant la question de la préparation à l’accouchement...

             Lors de ma première grossesse, je pratique les exercices avec application, j’attends même les séances avec impatience : vivement le jour J !

             Pour Numérobis, le premier accouchement a eu beau se passer correctement je décide de ne pas y retourne. De toutes façons, ça n’a servi à rien, j’improviserai sur le moment.

             Lorsque j’attendais Dragibus, je me souviens avoir demandé une péridurale dès le 8ème mois.

             Concernant Micro-Poulette... Comment dire... Au quatrième enfant vous savez dès le test de grossesse positif que vous demanderez une péridurale. Mais vous savez également que ça ne fonctionne grosso modo une fois sur deux, et que pour vous le ratio est déjà de 2 sur 3... Au passage vous demandez une abdominoplastie dans la foulée, l’anesthésiste croit que vous plaisantez, vous sauvez les meubles par un « évidemment qu’est ce que vous croyez ! » assortie de votre sourire le plus fourbe.

    (Note de l auteur, une fois sur deux sera véritablement vérifié sur vous mais vous ne le saurez qu'à la fin, c'est plus drôle)

     

    Vêtements bébé...

             Pretty-Poulette : Vous prélavez chaque pièce de layette avec amour (le meilleur adoucissant hypoallergénique qui existe) par couleur, le tout repassé et rangé religieusement dans une commode immaculée.

             Pour Numérobis : Vous ressortez les cartons trois mois avant le terme, relavez ce qui semble taché ou passé. Vous ne repassez pas et rangez un peu en boule il faut l’avouer dans le commode au tiroir bancal.

             Dragibus : Les garçons aussi peuvent mettre du rose, non ?

             Micro-Poulette : les filles peuvent bien mettre du gris taché, non?

     

    Stress parental, organisation et Système D...

             Je pense que nous sentions avant Pretty-Poulette que celle-ci allait se mettre à pleurer, de ce fait elle vivait dans nos bras, dormait sur nos torses et la moindre micro-moue et le moindre simili-gaz nous mettait dans des états épouvantables.

             Lorsque Numérobis est né, nous avons de suite compris que l’enjeu était tout autre. Nous l’attrapions vivement lorsque ses cris menaçaient de réveiller Pretty-Poulette.

             À la naissance de Dragibus nous avons appris à nos deux ainés (évidemment surdoués) à remettre en route la balancelle.

             Lorsque Micro-Poulette est arrivée, je me souviens avoir appris à crier aux trois premiers "bébé pleure" assez fort pour que je l’entende de la douche du premier étage (Nous ne pouvions pas trop compter sur Dragibus qui commençait tout juste à s’exprimer)

     

    Hygiène et Tétine...

             Non la tétine ne passerait pas par nous. Mais l’enfant est fourbe, l’enfant est vicieux, et Pretty-Poulette m’a envoyé tant et tant de messages subliminaux auditifs que j’ai baissé les bras et lui ai cloué le bec. Je me souviens encore, avoir constitué un stock de tétines suffisant pour pouvoir n’utiliser que celles précautionneusement stérilisées.

             Numérobis n’a pas eu le droit au même traitement, mais il a reçu en contrepartie une tétine dès la maternité. Si la tétine tombait par terre, un petit coup sous le robinet et hop !

             Concernant Dragibus, discrètement un petit coup dans le bec et rehop ! (Ne me jetez pas la pierre, j’en vois dans la salle qui ont fait pareil)

             Ma Micro-Poulette... pas de tétine, on les cherche tout le temps, elle a donc appris (la brave petite) à téter sa lèvre inférieure, original et pratique à la fois

     

    Hygiène quotidienne...

             Pretty-Poulette, votre ainée, a la peau si douce et délicate... Vous la changez  bébé toutes les heures, même si la couche est propre.

             Numérobis : Vous changez votre bébé toutes les deux ou trois heures. Si nécessaire une petite vérification s’impose à moyen de l’élégant « lever de fefesse-nez de papa ou maman », en fonction de la situation.

             Dragibus... Vous essayez de changer les couches avant que votre entourage ne se plaigne trop de l'odeur ou bien qu'elles n'atteignent les genoux de votre merveille.

             Micro-Poulette : vous êtes en total free style. Il vous arrive de partir quelques heures sans sac à langer, et généralement numéro 3 et 4 font jouer leur instinct de survie.

     

    Jeux et Activités...

             Pretty-Poulette a connu les aires de jeux indoor, les piscines à balle, les bébés nageurs, les stages de motricité et la baby-Gym.

             Numérobis a tout de même connu la baby-Gym

             Dragibus a connu le supermarché et le marché, plus quelques tentatives à l’animalerie.

             Micro-Poulette : comme vous vous faites désormais livrer les courses, votre doucette ne sort désormais plus que pour chercher les aînés à l école, éventuellement le parc après la classe s’il faut beau mais le risque d’en perdre en route est encore un peu élevé, souvent vous vous dégonflez.

     

    Survie (sorties entre adultes sans enfant)

             La première fois que vous laissez Pretty-Poulette avec une baby-sitter, vous appelez chez vous cinq fois (en fait encore plus mais c’est vraiment trop la honte)

             Numérobis : Juste avant de partir vous vous rappelez de laisser un numéro où vous joindre.

             Dragibus : Vous laissez pour instructions à la baby-sitter de n'appeler qu'en cas de plaie ouverte.

             Micro-Poulette : Vous découvrez que Pretty-Poulette est douée pour la couture et se défend pas mal au Dr Maboul. La baby Sitter doit vous contacter uniquement si l'un des quatre enfants est à plus de 8/10 sur l'échelle de la douleur.

     

    Quotidien...

             Vous passez la journée à observer et filmer Pretty-Poulette.

             Vous passez une partie de la journée à vérifier que Pretty-Poulette n'est pas en train de pincer Numérobis, lui mettre les doigts dans les yeux ou le frapper avec une Barbie (dans le meilleur des cas)

             Vous passez une partie de la journée à vous cacher de vos enfants.

             Vous passez toute la journée à vous cacher de vos enfants et découvrez le réel intérêt du parc : Micro-Poulette est protégée de Dragibus qui a bel et bien décidé de la dévorer.

     

    Petits Objets...

             Si Pretty-Poulette avale une pièce (mais très franchement étant donné que vous la filmez toute la journée cela ne vous aurait pas échappé) vous vous précipitez à l'hôpital et exigez une radio.

             Quand Numérobis avale une pièce, vous vérifiez qu'elle finisse bien par ressortir

             Lorsque Dragibus a avalé une pièce vous l’avez déduit de son argent de petite souris à venir.

             Micro-Poulette : toute la fratrie apprend la manœuvre de Heimlich et s’autogère.

     

    Nostalgie...

             Pretty-Poulette a eu sept ans... Je n’ai rien vu passer...

             Numérobis a cinq (et demi !) .... Je n’ai absolument rien vu passer...

             Dragibus a deux ans (et demi !) .... Hein quoi !

             Micro-Poulette a onze mois. Et pourtant je vous jure que je suis sortie la semaine dernière de la maternité. Je m’escrime à l’empêcher de grandir, mais rien n’y fait. Elle a trotté de bonne heure, se lève depuis un moment, la marche n’est pas loin et ma toute petite n’en est bientôt plus une...

             S’il faut je lui casserais les jambes.

    ©Sixinthecity    

    Si tu m'aimes, dis le moi : like la page Facebook et partage,

     

    tu seras chou et tes cheveux seront resplendissants.

    « Restez vigilants...Vous prendrez bien un peu de laine radioactive ? »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Laure
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 15:53

    j'adore, continue........

    2
    Mardi 21 Janvier 2014 à 13:13

    jadore le ton de ton article continue

    3
    Mardi 21 Janvier 2014 à 13:32

    J'adore plus qu'a faire le 5ème lol

    4
    Mardi 21 Janvier 2014 à 13:34

    même pas en rêve! ;-)

    5
    Cécile
    Samedi 25 Janvier 2014 à 07:41
    Maman de 4 enfants, je me reconnais dans chacun des mots de ce post !!
    6
    Samedi 25 Janvier 2014 à 07:48

    merci!!

    7
    Stéphanie
    Lundi 27 Janvier 2014 à 15:07

    Ma 2ème a 3 semaines, mais je me reconnais déjà....

    8
    Lundi 27 Janvier 2014 à 15:32

    hé hé hé ! On est toutes pareilles !!! Pouponne bien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :